Ventio est fier de collaborer avec Miguel Guevara au titre du projet QSM4SENIOR !

Miguel Guevara a rejoint l’équipe-projet QSM4Senior au début du mois d’avril en tant que chercheur spécialisé. Un recrutement stratégique pour porter ce projet financé par le cloud Européen ouvert en Sciences de la vie, EOSC-Life,  sur lequel Ventio est partenaire avec Neurospin (CEA/CNRS/Univ. Paris-Saclay). 

Découvrez à travers cette interview, son parcours et sa vision du projet.

Chercheur Miguel Guevara projet NeuroSpin

 

  • Bonjour Miguel, pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous en dire plus sur votre parcours académique et votre expérience dans le domaine de la recherche? 

Je m’appelle Miguel Guevara et je viens du Chili. Mon aventure dans le monde de la recherche a commencé pendant mon dernier semestre d’études d’ingénieur. En tant que mémoire pour mon diplôme d’ingénieur biomédical, le sujet faisait partie d’un projet de recherche en neuro-imagerie de mon encadrant. Le sujet m’a tellement captivé que j’ai décidé de faire un master (en sciences de l’ingénieur) pour l’explorer davantage. C’est au cours du master que j’ai eu plusieurs interactions avec mon futur directeur de thèse de doctorat, dans le cadre de collaborations avec NeuroSpin. C’est ce qui m’a motivé à franchir le pas et à venir faire mon doctorat ici, en France. Après ma thèse, j’ai effectué un stage post-doctoral dans un domaine plus proche de la clinique, où j’ai pu appliquer mes connaissances à l’étude des maladies psychiatriques.

  • Quels sont les domaines qui vous intéressent particulièrement et sur lesquels vous vous êtes spécialisé ?

Je suis très intéressé par le domaine de l’imagerie biomédicale, en particulier la neuro-imagerie, car je pense que le cerveau est un organe très mystérieux. À cela s’ajoute un autre de mes grands intérêts, qui est la programmation et l’informatique, ce qui me permet de m’aventurer dans la création d’outils pour l’analyse de différents types de données et à la façon dont ils peuvent être utilisés dans un domaine clinique pour la prévention ou le diagnostic des maladies. Plus précisément, je travaille depuis toutes ces années dans la recherche en développant des outils pour la cartographie des connexions cérébrales de la substance blanche superficielle, et plus récemment dans la recherche de différences entre sujets sains et autistes.

  • Quand avez-vous connu NeuroSpin ? Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à postuler pour rejoindre le projet QSM4Senior ?
L’une des raisons pour lesquelles j’ai postulé à ce projet est, comme je l’ai mentionné précédemment, mon intérêt pour l’application clinique de la neuro-imagerie. Une autre raison est le type de données avec lesquelles je vais travailler, car leur analyse est très prometteuse. Enfin, l’opportunité de travailler avec une startup comme Ventio, car leur expertise me permet de voir comment un produit final est généré et comment un service est distribué à la communauté.
  • Où allez-vous travailler ?
 Je travaillerai principalement à NeuroSpin, en île-de-France, mais je me rendrai régulièrement à Marseille afin de pouvoir travailler avec l’équipe d’experts sur place.
  • Quels sont vos objectifs ? Par quoi allez-vous commencer ?
Mon rôle principal est d’être le lien entre NeuroSpin, Ventio et EOSC-Life. Plus précisément, il s’agit initialement de récupérer les données qui ont été acquises à NeuroSpin et d’effectuer le contrôle de leur qualité et les pré-traitements nécessaires afin de pouvoir les analyser ultérieurement avec un biomarqueur innovant présentant un grand potentiel dans le diagnostic précoce des maladies neuro-dégénératives. Ces données riches d’information obtenues à ultra-haut champ magnétique sur les imageurs IRM ultra-sensibles de NeuroSpin seront traitées dans le cloud pour obtenir des données QSM liées au fer dans le cerveau. Un autre objectif important du projet est de rendre ces données disponibles à la communauté scientifique et de rendre les services interopérables au sein du projet EOSC-Life. C’est donc parti pour faire parler ces données!
  • 3 mots pour décrire le projet QSM4Senior ?

Innovant, partenarial et prometteur.